Image default
Commerce

Vins de la vallée du Rhône : cépages et appellations

La Vallée du Rhône est une terre viticole réputée dans le monde entier. Découvrez les appellations et les cépages qui y sont produits, que vous projetez d’y passer quelques jours ou d’y acheter un domaine viticole.

Historique et statistiques des vins de la Vallée du Rhône

Les vins de la Vallée du Rhône ont une histoire de plus de deux mille ans. Ils sont produits dans le deuxième vignoble de France après le Bordelais. Les terres viticoles couvrent une surface de plus de 70 000 hectares et produisent environ 300 000 hectolitres de vins rouges, blancs, rosé et de mousseux. Plus de 390 000 bouteilles sont actuellement distribués dans 164 pays. Parmi les plus grands consommateurs figurent les Etats-Unis et le Royaume-Uni.

Acquérir un domaine viticole dans la Vallée du Rhône, c’est faire le choix d’une région au croisement entre l’Europe du Sud et la Méditerranée. Les sols y sont composés de sable, de calcaire, d’argile et de galets siliceux, ce qui est particulièrement favorable à la culture de la vigne. Le climat ensoleillé et sans grands écarts de température tout au long de l’année fait également la réputation de la région.

Les cépages utilisés et les appellations des vins de la Vallée du Rhône

Les cépages des vins de la Vallée du Rhône sont plébiscités pour leur très grande qualité. Ceux qui sont utilisés pour la production de rouges et de blancs sont diversifiés, ce qui procure à chaque vin un caractère qui lui est propre. Au total, il existe 15 cépages pour les rouges. Les plus connus sont le Syrah qui donne au vin un caractère épicé avec des touches de violette, et le Grenache noir, qui offre des saveurs rondes en bouche. On y rencontre également le Mourvèdre qui donne un vin puissant et rude tout en étant chaleureux.

Pour les vins blancs, les cépages utilisés dans la Vallée du Rhône sont le Marsanne blanc qui possède des arômes floraux et de noisette. Le Viogner blanc n’est pas en reste avec ses arômes épicés, de fruits jaunes ou encore de fruits secs. Ce dernier cépage est exclusivement cultivé pour la production de Côtes du Rhône septentrional.

La reconnaissance de l’AOC Côtes du Rhône date des années 1930. Les vins de la Vallée du Rhône ont alors été classés en trois grandes familles : les AOC Cote du Rhône régionale, l’AOC Côtes du Rhône Villages et les Grandes appellations locales ou grands crus. Il est à rappeler que chacune de ces appellations fait l’objet d’une réglementation stricte.

A lire aussi

Les atouts de la vente à emporter

Journal

Agencement des magasins de luxe : tout n’est pas une affaire de marque

sophie

Comment ouvrir sa boulangerie ?

Claude

Le circuit court : un mode de distribution qui se démocratise en France

Odile

La complexité croissante des chaînes logistiques est-elle maîtrisable ?

Odile

Les notions à connaître avant d’investir dans un logement étudiant

Claude

Leave a Comment