Dlllab.com
Image default
Actualité

Répondre aux appels d’offres dans le secteur du BTP

Pour permettre à une entreprise de croître son chiffre d'affaires, les appels d'offres BTP sont essentiels, surtout depuis la réforme des marchés publics qui a vu le jour en 2016. Cette dernière a pour but de faciliter l'accès aux marchés publics aux petites et moyennes entreprises. Répondre à un appel d'offres doit impliquer une veille stratégique, une bonne présentation de votre dossier de candidature ainsi qu'une analyse du AAC et du DCE. 

Une veille stratégique

En premier lieu, vous devez recevoir ou rechercher les annonces de marchés depuis des publicités liées au BTP. Elles sont définies par le sigle AAC, (Avis d'Appel à la Concurrence). Ainsi, il est plus intéressant de mettre en place un système de veille pour les annonces publiées par les acheteurs publics. Vous pouvez réaliser votre veille en interne, ou faire intervenir une entreprise spécialisée. Pour la première solution, vous devez réaliser une formation spécifique en vue d'obtenir toutes les compétences et les connaissances nécessaires. 

Vous pouvez consulter des sites web spécialisés pour dénicher des appels d'offres dans le Bâtiment. Une fois trouvés, vous devez analyser le DCE (Dossier de Consultation des Entreprises), afin d'évaluer les capacités de votre société pour répondre au mieux aux attentes de l'acheteur. Ce document vous permet d'avoir connaissance des démarches pour répondre, des caractéristiques du marché, des délais de dépôt appliqués mais également de l'attribution des offres et des critères de sélection. Vous serez en mesure de fournir une réponse répondant aux exigences de l'offre, ou alors de vous désister en découvrant que vos ressources ou les délais ne vous correspondent pas 

Des informations à prendre en compte

La réponse prend en compte le dossier de l'offre et le dossier de candidature. Ce dernier permet à l'acheteur de faire les vérifications nécessaires pour voir si vous réunissez les conditions sinequanone pour être recevable. Toutes les informations concernant les moyens techniques, financiers ou aptitudes professionnelles, sont fournies dans les documents de types DC1, DC2, DC4…

Le dossier d'offre, quant à lui, est plus axé sur l'aspect financier : une DGPF (décomposition du prix global et forfaitaire, une estimation technique de l’offre…), un bordereau des PU. La réponse pourra s'effectuer via Internet par courrier électronique, par un dépôt physique ou par voie postale, et ce, avant la date limite, bien évidemment. 

A lire aussi

Comment calculer ma capacité d’emprunt ?

Ines

Aperçu sur les mesures en faveur de la dématérialisation dans le secteur public

Odile

Qu’est-ce que le métier de podologue ? Quels sont les outils à sa disposition ?

Nathalie

Veiller sur vos proches avec une caméra de maintien à domicile des personnes âgées

Journal

Comment faire son e-liquide soi-même ?

administrateur

Petite escale culinaire à Nantes

Odile