Maison

Pompe à chaleur : quelles aides financières ?

Notez cet article

La Pompe à Chaleur ou PAC connait un essor considérable en France durant ces dernières décennies.  Environ 500 000 unités ont été vendues en 2015, soit une augmentation de plus de 10% par rapport à l’année précédente. Son succès est porté par de nombreuses aides financières. Voici les détails.

Les avantages de la pompe à chaleur

La pompe à chaleur possède plusieurs avantages. C’est un dispositif qui fonctionne sur la base des énergies renouvelables, notamment les calories contenues dans l’air ambiant, dans le sol ou dans l’eau.

L’équipement émet certes du CO2 dans l’atmosphère, car il consomme de l’électricité. Mais, l’impact de ce gaz est atténué par les énergies propres qu’il utilise, d’où son caractère écologique. Par ailleurs, ces énergies sont gratuites.

La pompe à chaleur est une solution économe d’énergie, car elle consomme moins d’électricité par rapport aux systèmes de chauffages traditionnels et comble jusqu’à 70% des besoins d’énergie dans le logement. Certains modèles innovants sont réversibles, ils assurent à la fois le chauffage et la climatisation, selon les saisons. Pour l’installer, vous devez faire appel à un expert en chauffage.

L’éco-prêt à taux zéro

La PAC connait un succès remarquable, autant auprès des ménages que dans le milieu professionnel. Ce succès est porté par les aides étatiques, afférentes à la transition énergétique, comme l’éco-prêt à taux zéro. Ce dispositif permet aux propriétaires bailleurs ou occupants du logement de bénéficier d’un prêt allant jusqu’à 30 000€ pour réaliser des travaux à caractère écologique dans l’habitation.

L’offre ne s’applique qu’aux pompes à chaleur aérothermiques et géothermiques qui respectent des critères techniques stricts.

Les dispositions de l’éco-prêt à taux zéro ont été modifiées afin d’encourager davantage les ménages à miser sur les énergies propres. Les modifications portent entre autres sur le prolongement du dispositif jusqu’en 2021 et l’instauration d’un nouveau micro-crédit pour les personnes à faible revenu.

Le crédit d’impôt

La pompe à chaleur est éligible au Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique (CITE) à hauteur 30%, excepté les PAC air/air. Les dépenses prises en compte par le dispositif sont plafonnées à 8 000€ pour les personnes seules et à 1 6000€ pour les couples soumis à une imposition commune. Elles sont majorées de 400€ par personnes à charge.

Ce dispositif concerne les résidences principales achevées depuis plus de 2 ans. Il est cumulable avec d’autres aides financières liées aux énergies propres.

Réduction sur la TVA

Sauf le PAC air/air, ces matériels installés dans le cadre d’une rénovation bénéficient de l’aide TVA à taux réduit 5,5%. Toutefois, le projet doit porter sur une résidence principale achevée depuis 2 ans.

Par ailleurs, les travaux d’installation doivent être réalisés par une entreprise reconnue à cet effet.

Le dispositif « coup de pouce économies d’énergie 2018-2020 »

Le « coup de pouce économies d’énergie 2018-2020 » fait partie des aides financières proposées par l’État. Il est une prime qu’octroie le ministère de la transition écologique et solidaire au ménage qui souhaite investir dans des équipements fonctionnant avec des énergies propres en remplacement d’une chaudière au fioul.

Cette offre, lancée en février 2017, vise à promouvoir l’utilisation des énergies renouvelables, gage essentiel de préservation de l’environnement. Elle est accessible sous condition de revenus et est cumulable  avec d’autres dispositifs, comme  l’éco-prêt à taux zéro et le crédit d’impôt pour la transition énergétique.

 

Related posts

Faire une rénovation d’appartement : à qui confier le travail ?

Laurent

Comment et pourquoi rénover une maison ancienne ?

Tamby

Qu’est-ce que le style industriel ?

Christophe

Leave a Comment