Dlllab.com
Image default
Loisirs

Peut-on faire du bonsai quand on habite en appartement ?

Lorsque l’on se promène dans une jardinerie ou bien dans une grande surface au moment du nouvel an chinois, il est impossible de passer à côté des bonsaïs qui envahissent les linéaires. Plus qu’un effet de mode, le bonsaï est l’art de cultiver des petits arbres en pot. Dans certains films, on en voit posés sur un meuble dans un bureau, ou bien dans un salon. Est-ce vraiment possible, et de façon plus générale, peut-on cultiver un bonsaï en appartement ?

Un bonsai c’est avant tout un arbre, et ça change tout

Lorsque l’on a compris ce concept essentiel, on se rend compte de la difficulté de cultiver un bonsaï en intérieur. Les conditions de culture sont complètement différentes par rapport à l’extérieur. Beaucoup moins de soleil et donc de lumière, une atmosphère plus sèche, sont les deux différences fondamentales.

La plupart des arbres que nous connaissons ont besoin de marquer les saisons. A l’automne les arbres caducs perdent leurs feuilles et entrent en dormance jusqu’au printemps suivant. Les conifères et les arbres persistants montrent moins de signes de cette période de repos mais leur métabolisme change également pendant l’hiver.

Donc la plupart des arbres ont besoin de ressentir la fraicheur de l’hiver. Et que se passe-t-il dans un appartement ? Il y fait chaud car nous y mettons le chauffage, et nous utilisons un éclairage artificiel qui ne convient pas à la culture d’une plante. Résultat, l’arbre est déboussolé, il se croit encore en période de pousse car la température est douce, mais il n’y a pas assez de lumière. Et l’atmosphère très sèche d’un appartement ne convient pas vraiment à la culture d’une plante qui est habituée à vivre en extérieur.

Si vous cultivez un érable, un pin ou un genévrier en intérieur, au bout de quelques mois il va mourrir, cela se passe toujours comme ça.

Quel bonsaï peut-on cultiver en intérieur ?

Si vous n’avez qu’un appartement sans balcon, tout n’est pas pour autant perdu. Vous pouvez vous orienter vers les ficus qui sont des espèces tropicales qui n’ont pas besoin d’une période de dormance. Il faudra juste le placer proche d’une fenêtre pour avoir de la lumière et le tenir éloigné d’un radiateur.

Si vous avez une pièce claire et non chauffée c’est parfait. Une véranda est idéale.

En conclusion, ne désespérez pas de ne pas pouvoir vous lancer dans le monde passionnant des bonsaï car vous habitez en appartement. Le ficus est fait pour vous et il vous permettra d’apprendre les techniques de base que vous pourrez mettre en application sur d’autres arbres par la suite.

A lire aussi

Nous avons testé le kigurumi ! Et nous sommes plus que séduits !

sophie

L’intérêt de faire un team building

Claude

Faire une balade dans le beaujolais : visitez un parc animalier !

administrateur

Les origines de la calligraphie japonaise

Audrey

Optez pour la location d’un vélo en centre-ville

Journal

Shilton, la marque de vêtement de rugby

Journal