• Home
  • Maison
  • L’essentiel à savoir sur la dératisation
Maison

L’essentiel à savoir sur la dératisation

L’essentiel à savoir sur la dératisation
Notez cet article

La dératisation 75 est le fait de prendre en main une invasion de rongeurs dans la maison ou ses locaux professionnels. Le but étant de retrouver le confort de son intérieur et une bonne hygiène de vie. Mais en éradiquant les colonies de rats, de souris et de différents rongeurs, vous vous protégez contre les maladies qu’ils peuvent transmettre et assurer également la protection de vos accessoires d’ameublement.

Attention toutefois, malgré les idées reçues, la dératisation ne se fait au petit bonheur la chance. Outre de devoir faire appel à un dératiseur 75 professionnels, vous devez respecter les normes applicables et les différentes démarches nécessaires pour le traitement de votre cas. Voici quelques essentiels à savoir sur le sujet.

Les normes applicables

Pour commencer, il semble important de souligner que la dératisation est soumise à des normes.

  • Le choix d’un produit plus écologique

Résultat de recherche d'images pour "dératisation"De nos jours, les entreprises de dératisation se doivent d’utiliser des produits plus écologiques et moins nocifs pour la santé. Si bien que contrairement à la dératisation d’il y a 10 ans, elles n’exigent plus à leur client d’évacuer les lieux avant la prise en charge. La dératisation se fait plus discrètement.

Le choix des produits à utiliser se fait aussi selon les réglementations de votre région. Dans certaines zones, quelques solutions, trop nocives, sont prohibées.

  • Les fréquences de dératisation

Les fréquences de dératisation sont également fixées par la loi. En moyenne, on doit faire 4 séances de dératisation par année pour les maisons de particuliers et jusqu’à 6 séances pour les locaux professionnels, notamment les restaurants et les hôtels.

  • Une dératisation plus intensive dans certains établissements

Pour les établissements publics, une dératisation plus intensive est nécessaire. Il en est de même pour les immeubles abandonnés et les terrains nus ainsi que les biens en cours de finition. Ce sont des endroits sombres : lieux de prédilection des rongeurs.

Dans ces zones d’intervention, les dératiseurs 75 disposent de plus de liberté de mouvement pour le traitement des invasions. Néanmoins, la prise en charge devra toujours se faire discrètement pour ne pas alarmer les voisins.

Les étapes de la dératisation

Il ne suffit pas de poser des pièges un peu partout dans la maison pour réussir une dératisation 75. Il y a en effet des étapes à respecter.

  • Une évaluation de l’état des lieux

Afin de trouver le bon angle d’attaque, il importe de faire en amont une évaluation des lieux. Le but étant de se familiariser avec l’espèce de rongeur à laquelle vous devez vous attaquer, les principales zones où prolifèrent, la source de la colonie, etc.

Les dératiseurs 75 sont des alliés incontestables pour ce faire. Experts dans leur domaine, ils peuvent identifier une race de rongeur rien qu’en analysant les traces qu’ils laissent.

  • Les préparatifs nécessaires

  • Boucher les éventuelles sorties des rongeurs

Avant toute chose, il faut boucher les éventuels points de sorties des rongeurs. Ainsi, on sera sûr de l’efficacité de la dératisation. Pour cette étape, vous n’avez pas besoin de directement trouver une solution pérenne. Il suffit généralement d’une plaque de placoplâtre afin de diminuer les dépenses.

  • Déplacer les meubles

Déplacer également vos meubles. Ainsi, le dératiseur 75 aura plus de liberté de mouvement. En outre, vous pouvez ainsi protéger vos biens de valeur contre les effets corrosifs des produits utilisés.

  • Établir un plan d’attaque

Enfin, pour dératiser, il ne faut pas faire un travail à l’aveugle. Il faut établir un plan d’attaque. Vous devez notamment décider avec le prestataire du produit à utiliser et les endroits où faudra le plus en utiliser pour un maximum d’efficacité.

  • Piéger les rongeurs : comment faire ?

Le but d’une dératisation 75 est de piéger les rongeurs. Pour ce faire, vous avez différentes solutions, répondant forcément à vos attentes et vos envies.

  • Piège sans tuer

Rien ne vous oblige à tuer les rongeurs si c’est contraire à votre conception de la vie. Les dératiseurs peuvent proposer des pièges efficaces pour les piéger sans les tuer.

  • Piège nocif

Mais, contre une invasion, force est de constater que les pièges nocifs sont les plus efficaces. Ils existent en versions poudre ou liquide que vous devez simplement étaler dans toute la maison. Le seul inconvénient de cette alternative est que les souris peuvent encore se déplacer pendant quelques mètres avant de mourir. Ils peuvent donc s’éteindre n’importe où dans la maison. Ce qui peut produire des mauvaises odeurs si vous n’arrivez pas à localiser le cadavre.

  • Les appâts pour capturer

Les appâts sont également des solutions très usitées par les professionnels de la dératisation depuis quelques années. C’est une solution facile et efficace pour mettre fin à une invasion de souris, de rats ou de mulots, etc. Le type d’appât change selon les espèces. Vous pouvez les imbiber de poison si l’envie vous en prend.

  • Les produits de dératisation classiques

Et bien évidemment, il y a des produits de dératisations classiques que vous devez verser avec un vaporisateur professionnel. Cette alternative est conseillée pour les invasions intensives et pour les biens de grandes tailles.

  • Bloquer les différents accès de la maison

Une fois l’intérieur de la maison nettoyée, il faut prévenir les futures invasions. Pour ce faire, vous devez bloquer, cette fois de manière pérenne, les accès à votre maison.

  • Les canalisations

Mettez des grillages sur les canalisations. Optez pour des mailles de petite taille afin de bloquer même les plus petites souris.

  • Boucher les trous dans les murs

Boucher les trous dans les murs avec des briques ou des bétons. Les rongeurs peuvent venir à bout du bois.

  • Renforcer les clôtures

Renforcer la clôture de votre maison pour éviter que de nouvelles colonies ne s’y installent. Vous pouvez utiliser des grillages ou des bardages pour ce faire selon le cas. Vérifiez son état fréquemment pour prévenir d’autres invasions.

  • Sécuriser les bacs de compostage

Enfin, sécuriser vos bacs de compostage avec des grilles. Ainsi, vous laissez tout de même l’air circuler, mais limiter l’accès aux rongeurs.

Related posts

Société de déménagement de bureaux à Paris 17

Retrouver le sentiment de se sentir en sécurité chez soi

Choix d’un local professionnel : posez-vous les bonnes questions