Santé

Le pancréas : une glande particulièrement importante au sein de l’organisme

Notez cet article

Le pancréas figure parmi les organes les moins connus par le grand public. Pourtant, il joue un rôle particulièrement important au sein de l’organisme. Cette glande secrète à la fois des hormones et des sucs digestifs. Ainsi, toute maladie qui la touche peut grandement affaiblir une personne. Voici donc tout ce qu’il y a savoir pour comprendre la gravité d’un cancer du pancréas.

Le pancréas : un organe aux multiples fonctions

La plupart des gens connaissent le rôle du pancréas dans la digestion. Celui-ci sécrète du suc pancréatique. Cette substance contient notamment des amylases et des lipases. Ces enzymes transforment les glucides et les lipides en des nutriments assimilables par l’organisme. Ainsi, le pancréas garantit l’absorption des molécules les plus productrices en énergie. Cette glande va également réguler le taux de sucre dans le sang en produisant de l’insuline. Cette fonction exocrine peut être altérée par les habitudes alimentaires de la personne. C’est l’une des principales causes du diabète.

Quoi qu’il en soit, le pancréas figure parmi les organes les plus fragiles du corps. Contrairement au foie, il ne se régénère pas après une ablation partielle. En outre, les tissus pancréatiques sont particulièrement sensibles aux inflammations. Une pancréatite causera des douleurs au niveau de l’abdomen, des problèmes de digestions ainsi que des fluctuations importantes du taux de sucre. Il s’agit à ce jour de la maladie la plus fréquente qui touche cette glande. Toutefois, on citera également le cancer du pancréas. Dans ce cas, la dégénérescence des cellules empêche progressivement cet organe d’assurer son rôle.

Reconnaitre les premiers signes d’un cancer du pancréas

Puisque le pancréas a pour fonction de digérer les graisses, l’apparition et le développement de cellules cancéreuses au niveau de cette glande nuisent grandement à la digestion des lipides. Néanmoins, les médecins constatent une perte d’appétit chez les personnes au premier stade. Ce symptôme évolue ensuite jusqu’à ce que le malade ressente des nausées fréquentes. Cette maladie dégénérative entraine également des malaises parce que le patient sera souvent en hypoglycémie ou en hyperglycémie. Dans la majorité des cas, les souffrants confondent les premiers signes d’un cancer à d’autres affections. Il est toutefois crucial de réaliser des examens approfondis pour obtenir un diagnostic poussé. Une prise en charge précoce augmente exponentiellement les chances de survie du patient. Le plan de traitement conventionnel préconise l’ablation des parties touchées. Cette opération chirurgicale sera suivie d’une chimiothérapie ou d’une radiothérapie. Ces dernières seront particulièrement éprouvantes. D’où l’intérêt d’opter pour une méthode complémentaire.

L’approche Beljanski constitue par exemple une alternative intéressante. En savoir plus sur beljanski.info. Cette solution à base d’extraits naturels améliorerait l’état de santé du malade. Toutefois, les intéressés doivent préalablement demander l’avis de leurs médecins. En effet, des contre-indications peuvent apparaitre en fonction des agents chimiothérapiques prescrits par le corps soignant.

Related posts

Que faire si vous vous êtes bloqué le dos ?

Tamby

Beauté de la peau : quelques conseils pour en prendre soin

Tamby

Utiliser de l’ail pour la beauté de vos cheveux

Felix Ballamou

Leave a Comment