• Home
  • Commerce
  • La complexité croissante des chaînes logistiques est-elle maîtrisable ?
Commerce

La complexité croissante des chaînes logistiques est-elle maîtrisable ?

La complexité croissante des chaînes logistiques est-elle maîtrisable ?
Notez cet article

Une bonne maîtrise de sa logistique a toujours été un des points clefs de la gestion d’une entreprise commerciale. Et c’est encore plus vrai avec le développement du e-commerce.

La livraison rapide un des piliers du e-commerce

En fait bien gérer son supplychain management devient même crucial pour la plupart des entreprises pour une raison simple. De plus en plus habitués par les grandes enseignes à des délais de livraison raccourcis, les clients ont de plus en plus tendance à vouloir être livrés pour ainsi dire « tout de suite ». Et cette tendance croissante que l’on aime à désigner par l’expression anglaise « Same-day Delivery » (en français : livraison le jour même) a un impact commercial de plus en plus important.Comme le montre une étude datant de 2016 réalisée aux Etats-Unis par Dotcom Distribution (société de webmarketing), les américains étaient prêts à payer un peu plus pour être livrés le jour de leur commande, et 9 sur 10 affirmaient que le délai de livraison était un critère majeur de sélection du e-commerce où ils choisissaient de passer commande ! Bref avec l’arrivée du numérique, les différentes formes d’auto-identification des produits, et les livraisons à domicile de plus en plus courantes, il est clair que les chaînes logistiques se sont complexifiées, et ce à chacune de leurs étapes !

La solution est dans l’informatique et l’automation, mais pas n’importe lesquelles !

Quelles solutions les entreprises devraient-elles adopter pour optimiser leur logistique dans ce contexte ? L’informatique et l’automatisation bien sûr ! Mais attention, vu, la rapidité avec laquelle évoluent techniques et pratiques, les entreprises doivent veiller à ce que le logiciel de logistique qu’elles adoptent puisse les accompagner longtemps. Pour cela il doit être puissant, bien sûr (globalement, le nombre de commande en ligne augmente), mais aussi d’une grande souplesse pour pouvoir épouser les spécificités de l’entreprise comme ses outils et leurs évolutions potentielles. Enfin, il doit pouvoir tenir compte de toute la chaîne logistique… Eh oui !

Le pilotage des entrepôts

Illustrons notre propos par la question du pilotage des entrepôts. Il doit être performant tant pour ce qui est de la rapidité de traitement des marchandises (réception et expédition) que deleur traçabilité. Or ce n’est possible que si un logiciel de gestion de ce pilotage peut en intégrer les nombreux paramètres – dont tout un ensemble de paramètres techniques –paramètres qui peuvent, de surcroît, évoluer très vite en fonction des besoins de l’entreprise ou, simplement, du progrès. Par exemple, suivant la configuration spatiale de l’entrepôt et la nature des marchandises manipulées, ces dernières peuvent gagner à être identifiées par tags ou par étiquettes, par RFID ou par terminal vocal.Et idem pour les modalités et contraintes de transport au sein de l’entrepôt (bornes, barrières, systèmes de pesée, types de véhicules….). Pour être pérenne, efficace et adapté, non seulement un logiciel de gestion d’entrepôt doit pouvoir intégrer ces différents critères et leur possible évolution, mais dans l’idéal, il doit aussi pouvoir intégrer des données concernant les flux (prévision de la demande ou desopérations de promotions, par exemple).

Related posts

E-commerce : Les fonctions utiles des outils de gestion

Faites gagner vos clients grâce au ticket à gratter

Publicité et prospection : la tendance des animaux

Leave a Comment