Société

Juriste en droit de la santé : un métier qui a la côte

Depuis l’entrée en vigueur de la loi du 4 mars 2002 sur les droits des malades, les juristes en droit médical sont parmi les spécialistes les plus convoités. De plus en plus d’établissements de santé et d’autres intervenants dans le secteur font appel à leur service.

La fonction du juriste en droit de la santé

Acteur clé dans le domaine de la santé, ce spécialiste connaît toutes les subtilités en matière en droit des professionnels. Ils sont aussi les mieux formés sur les droits des établissements de santé. Cela leur permet d’officier dans de divers types d’établissement tel qu’un hôpital, une clinique ou un centre médical spécialisé. Pour les usagers de la santé, il peut travailler en tant qu’avocat droit médical ou conseiller juridique. Grâce à ses compétences techniques et juridiques, il peut officier dans des organismes spécialisés comme une compagnie d’assurance, un laboratoire pharmaceutique ou une association de patient.

Quelles sont les missions du juriste en droit de la santé ?

Ce spécialiste a la charge de préparer les dossiers et de respecter les procédures relatives aux responsabilités de son établissement. Il peut donc intervenir sur le plan organisationnel ou administratif, en mettant en œuvre les solutions légales qui garantissent la protection juridique de son employeur. Par ailleurs, il peut intervenir en tant qu’interlocuteur d’un avocat spécialiste pour régler les problèmes contentieux de santé auquel son établissement fait appel au cas où une affaire serait plaidée. C’est par exemple le cas lorsque ses patients engagent un avocat lors d’une plainte pour une erreur médicale. Dans certains cas, il incombe au juriste en droit de la santé de prévenir les litiges entre les patients et l’établissement pour lequel il travaille.

Quelle est la formation à suivre ?

Pour devenir juriste en droit de la santé, vous devez au moins suivre une formation juridique jusqu’à l’obtention d’une licence en droit. Si l’occasion se présente, vous pouvez aussi poursuivre votre parcours pour décrocher un master 1 en Droit de Santé. Cela vous permettra d’être au meilleur niveau et de résoudre de nombreuses situations plus délicates. Pour vous offrir d’autres perspectives, vous pouvez encore tenter de décrocher un master 2 qui vous permet de vous spécialiser dans le domaine du droit de la responsabilité médicale. De même, vous pouvez vous choisir de vous exceller dans d’autres domaines de compétences pour pouvoir travailler dans une organisation professionnelle ou une association de patient, par exemple.

Related posts

Informations pratiques sur l’extrait Kbis

Tamby

Tour d’horizon sur les missions d’une entreprise de ménage

Odile

Embauche d’une entreprise de sécurité : les règles applicables

Tamby

Leave a Comment