Informatique

Comment organiser son planning personnel

Certaines personnes pensent crouler sous des charges de travail importantes. Mais la réalité est leur incapacité à avoir une planification efficace de leur travail. Si vous désirez travailler toujours plus mais en moins de temps, cet article vous concerne.

Organisez le traitement de vos tâches journalières

Pour une organisation de votre planning personnel, vous devez revoir à la baisse la quantité des tâches que vous entamez. En effet, beaucoup de personnes commettent une erreur en pensant être plus efficace lorsqu’ils cumulent le plus grand nombre d’activités. Pourtant, cela a juste pour conséquence la multiplication des missions inachevées. Dès lors, pour des impératifs longs, n’en traitez que 5 par journée de travail. Par contre, pour des occupations plus brèves, vous pouvez en rajouter 2 ou 3 dans votre « to do list ». Par ailleurs, faites une classification de vos engagements en début de journée. Ressortez les obligations les plus pressantes afin de vous y consacrer en premier. Songez à fractionner vos charges compliquées en petits éléments. Plus la réalisation des portions sera facile et commode, plus vite vous parviendrez à en finir avec le tout. Il convient aussi de faire correspondre un horaire rigoureux à chacune de vos tâches. Pour faire de belles prévisions, comptez le temps qu’il vous faut à chaque fois. 

Ne vous surchargez pas de travail

L’efficacité dans la société repose dans le traitement d’une obligation jusqu’à la fin. A cause de cela, ne programmez pas de trop nombreuses heures pour le travail. Limitez votre occupation dans le temps afin de jouir des autres heures de votre journée. La sensation de récompense devant le travail bien fait est une excellente motivation. Le reste du temps, faites donc tout ce qui vous plait le plus. En outre, assurez-vous de ne pas occuper plus des 60% de la journée. En effet, lorsque des situations inopinées surviennent, leur gestion vous monopolisera pendant plusieurs minutes. Et à la fin, vous aurez perdu beaucoup de temps. Laissez donc une marge pour les cas de fatigues, les interruptions, les baisses de concentration et les situations d’urgence. Enfin, obligez-vous à arriver au terme d’une occupation avant d’entamer une autre. L’efficience dans un travail s’atteint vraiment au bout d’une vingtaine de minutes. Il est donc contre-productif de multiplier les baisses de régime en passant d’une activité à une autre.

Related posts

Ce qu’il faut savoir sur le cahier des charges d’un site web

Ines

Conception et référencement de sites internet à Lausanne

Felix Ballamou

Comment choisir son webmaster ?

adrien

Leave a Comment