Dlllab.com
Image default
Actualité

Comment faire son e-liquide soi-même ?

Êtes-vous un passionné du vapotage, mais fatigué des différents e-liquides proposés sur le marché ? Grâce au DIY (Do It Yourself), il est possible de concocter soi-même l’e-liquide idéal qui convient à vos différentes exigences. Cette option vous permettra d’effectuer des dosages d’arômes spécifiques à partir d’une base de votre choix. Vous pourrez aussi choisir votre taux de nicotine de façon à créer un e-liquide unique et savoureux. Voici la démarche DIY.

Choisir le dosage adéquat de la base

La base est l’élément constitutif principal de votre e-liquide et se compose de propylène glycol (PG) et de glycérine végétale (VG). Idéalement, il représente les 85 % de votre e-liquide. Pour fabriquer votre liquide à vapoter, le volume et le taux PG/VG doivent être considérés avec soins. Si le choix du volume n’est que fonction du prix, celui du taux requiert plus de subtilité.

Le PG est un ingrédient qui produit peu de vapeur, mais dont la fonction principale sera d’accentuer le hit et de valoriser les arômes. Par contre, la VG est l’ingrédient qui adoucit les arômes et réduit le hit. Elle est beaucoup plus visqueuse et produit plus de vapeur. Lorsque sa teneur est trop élevée dans votre base, elle ne sera pas adaptée à votre cigarette électronique dont les meilleurs sont proposés sur Neovapo. Pour éviter qu’il ne s’encrasse rapidement, un taux de 80/20 ou de 50/50 est recommandé.

Le choix de la base doit aussi tenir compte du taux de nicotine. Pour ce dernier, 4 niveaux sont proposés : 6mg/ml, 12mg/ml, 18mg/ml et la base non nicotinée (0mg/ml) selon votre niveau de dépendance à la nicotine. Il est possible de préférer une base non nicotinée à laquelle sera ajouté un booster de nicotine selon le dosage requis. Grâce à un calculateur de base, vous pourrez trouver le dosage adéquat.

Sélectionner les arômes et les additifs selon le goût

L’un des avantages du DIY est de vous permettre de faire un mélange exceptionnel des arômes de façon à obtenir des saveurs inédites pour un e-liquide original. Pour un mélange équilibré, il est conseillé d’ajouter l’arôme à une échelle comprise entre 10 et 20 % de votre base. La norme idéale à respecter est de 13 %. Toutefois, vous pourrez y aller à votre guise selon l’arôme puissant ou le goût fort que vous désirez, et rééquilibrer le mélange à votre convenance.

Bien qu’ils ne soient pas obligatoires, les additifs sont essentiels pour donner la touche d’originalité à votre e-liquide. Vous devrez tout de même faire attention à la quantité d’additif à y insérer, ceux-ci étant particulièrement puissants. Il s’insère pour obtenir un goût frais, acide, sucré, fumé, épicé, etc. Il ne doit représenter que 2 % de votre volume total pour éviter des déconvenues.

Faire le mélange

Le DIY permet essentiellement de faire son e-liquide assez facilement. Pour obtenir votre e-liquide, il suffira de connaître les ingrédients et les proportions nécessaires que vous pourrez déterminer grâce au calculateur de base. À cet effet :

  • versez le volume de booster nécessaire puis les additifs dans un flacon ;
  • ajoutez la base non nicotinée puis l’arôme ;
  • fermez le flacon puis remuez énergiquement pour mélange.

Une fois le mélange obtenu, vous devrez attendre la maturation du liquide qui peut varier de 0 à 20 jours selon le type d’arôme utilisé.

A lire aussi

Qu’est-ce que le métier de podologue ? Quels sont les outils à sa disposition ?

Nathalie

Cuisine tout équipée pour un pâtissier : l’essentiel à avoir

Odile

Comment conserver les produits de fourrage pendant l’hiver ?

Odile

Nos conseils pour un déménagement en toute sérénité dans le Val-de-Marne

Odile

Comment décrocher un poste dans un pays anglophone ?

Tamby

Dooweet, la plus belle réussite en matière de promotion musicale en France

administrateur